Critique du Roi Thaïlandais

Le blogeur américain Joe Gordon a été condamné à deux ans et demi de prison pour avoir publié des liens vers une biographie non-autorisée du Roi de Thailande Bhumibol Adulyadej sur son blog. Une étude réalisée par Maryam Omidi.

Exposition des faits

Le bloguer américain Joe Gordon a été condamné à deux ans et demi de détention dans une prison thaïlandaise pour avoir publié sur son blog des liens vers une biographie non-autorisée du roi thaïlandais Bhumibol Adulyadej. Au mois de décembre dernier, le bloguer américain Joe Gordon a été condamné à purger une peine de deux ans et demi d’emprisonnement en Thaïlande pour avoir publié sur son blog des liens vers une biographie non autorisée du roi Bhumibol Adulyadej. Gordon, citoyen américain d’origine thaïlandaise, a été arrêté lors d’un séjour en Thaïlande en mai 2011, bien qu’il ait posté ces liens depuis les Etat-Unis.

Gordon est accusé d’avoir enfreint la loi sur la criminalité informatique ainsi que de crime de lèse majesté, qui interdit toute critique de la monarchie. Selon cette loi, tout individu est habilité à porter plainte et chaque accusation doit être examinée. Les autorités thaïlandaises ont justifié cette loi, ainsi que leur surveillance accrue des infractions sur internet pour motif de sécurité nationale.

L'avis de l'auteur

La décision de la Thaïlande de condamner Joe Gordon apparaît clairement inappropriée et les lois sur le crime de lèse-majesté sont incompatibles avec le principe de la liberté d’expression. En tant que chef d’État, sa majesté Bhumibol devrait être prêt à recevoir des critiques, en particulier lorsque celles-ci relèvent de l’intérêt public. La liberté de critiquer des institutions régaliennes ou des membres du gouvernement devraient dès lors être vigoureusement protégée afin d’assurer leur caractère redevable et de promouvoir le débat politique. Nous, citoyens, ne pouvons en effet faire le bon choix politique que si l’accès à l’information nous est garanti.

- Maryam Omidi

Lire davantage:


Commentaires (0)

Les traductions automatiques sont fournies par Google Translate. Elles vous donneront une idée générale au sujet du contenu mais ne peuvent pas rendre compte de façon précise et nuancée des propos de l'auteur. Veuillez vous en souvenir lorsque vous les utilisez.

  1. Votre commentaire est en attente de modération.

    I agree with Maryam because Thailand had in my opinion no right to sentence Gordon because he is not a real citizen of Thailand and he just made use of his freedom of speech. I think nobody should be sentenced according to how they made use of their freedom of speech as long as it does not harm anyone. The Thai king should be able to accept criticism because every government and political person in the World has also to do it.

Faire un commentaire dans n'importe qu'elle langue

Dossiers

Faire glisser vers la gauche pour faire apparaître tous les points forts


Le Débat Sur La Liberté d'Expression est un projet de recherche du Programme Dahrendorf pour l'étude de la liberté au Collège St Anthony, Université d'Oxford.

L'Université d'Oxford